Course du Cœur

Course du Cœur

La 23e édition de la Course du Cœur reliant Paris à Courchevel a fait étape dans notre commune vendredi où durant tout l’après-midi, les Epinacois ont pu participer aux diverses animations proposées par Trans-Forme et France ADOT (Association pour le Don d’Organes et de Tissus humains).

kids2  kids1

Les élèves de la classe de 5e 2 du collège Hubert Reeves, accompagnés par leur professeur de Sciences de la Vie de la Terre, Viviane Lièvre, ont visité l’exposition France ADOT et posé de nombreuses questions à Mmes Aujoux et Dessertenne, impressionnées par l’intérêt porté par les jeunes collégiens sur le don d’organes, tant sur les possibilités de prélèvement que sur la manière dont ils se déroulent

kids3

Les comédiens, présents à l’ancienne salle des fêtes, ont, pour leur part, su faire passer avec beaucoup d’humour et de sensibilité le message sur la nécessité de parler avec ses proches du don d’organes.

kids4 comedians comedians 

kids5 comedians 
La carte de donneur n’ayant aucun caractère officiel, la famille est consultée sur la possibilité de prélèvement. Après le défilé de carnaval, les petits Epinacois sont venus remettre les cœurs qu’ils avaient confectionnés à l’école et au Centre du Curier dans le cadre de l’opération « 10 000 cœurs pour l’hôpital ». Une belle mobilisation des enfants en soutien aux transplantés et patients en attente de greffe.

coeurs

Alors que la nuit tombait, les 14 équipes, dont une formée de coureurs transplantés (cœur, rein, foie ou poumons) du « Marathon du Crépuscule », une course en relais par équipe de 4, partie de Lucenay-l'Évêque, soit un parcours de 29.4 km, arrivaient devant la Mairie où une collation leur était offerte par la Municipalité.

runner runner

runner runner

Fatigués mais heureux, les coureurs, gagnés par la bonne humeur ambiante, esquissaient même quelques pas de danse sur le parvis de l’Hôtel de Ville avec les Epinacois qui profitaient des airs joués par les musiciens de la course.

dance dance dance